Alice In Wonderland

Publié le par Sombre Plume

alice_in_wonderland_poster02-copie-1.jpg
Je pense que peu de personnes ne sont pas au courant de la prochaine sortie de Tim Burton : (dont je suis un grand fan) Alice in Wonderland (dont je suis aussi un grand fan ^^) .
Tim Burton renouera donc avec Disney pour nous livrer un film en image de synthèse ( une première pour Burton).

Mais voilà je tenais à parler de ce film car c'est pour moi l'occasion de donner mon avis sur certains points.
C'est un grand classique de littérature car c'était un nouveau genre littéraire pour l'époque ou l'absurdité et la logique se mélangent étrangement. On y retrouve beaucoup de poèmes originaux et d'autres qui sont directement issue de la culture britannique (comme humpty dumpty). Les personnages et l'univers de Alice en général sont pour moi une source de créativité infinie !

hardrabbit4od.jpgL'univers de Alice à été décliné dans diverses "interprétations". Hormis l'interprétation très coloré et joyeuse du dessin animé original de Disney, on peut parler de l'adaptation en motion capture de l'artiste tchèque Jan Švankmajer : Něco z Alenky de 1988.

Ce film qui à remporté le titre du meilleur film d'animation au Festival d'Annecy.
La vision de Jan Švankmajer est particulièrement glauque et tout est traité de manière très sombre et malsaine. La motion capture de l'époque (saccadée) rajoute un peu plus à cette ambiance horrifique. Je trouve cette manière de voir très intéressante. Je le conseil au cinéphiles !

On peu noté que le monde d'Alice est référencé dans énormément de choses, comme par exemple dans Batman ou certains super vilains sont des personnages provenant du livre, comme le Chapelier fou, tweedledee/tweedledum  etc...

En jeux vidéo on peu citer l'excellent American McGee Alice qui surf aussi sur cette vague sombre et sanglante d'une autre manière cette fois-ci (Ici Alice est meurtrière et son monde hostile et dangereux). La suite de ce jeu à d'ailleurs été annoncée pour 2011. En voici un petit teaser :



Par ailleurs le livre de Lewis Carroll est très perturbant, en lisant un peu entre les lignes on peu y imaginer des problèmes psychologiques et autres métaphores dérangeantes. Au premier abord il peu s'agir de choses légères et amusantes mais selon moi le livre est bien plus complexe que ça. Il s'agit de fantastique absurde avec des notions psychologiques imagées et tout ceci avec beaucoup de talent. Alice est une petite fille perturbée et les personnages qu'elle rencontre et qui l'agresse ne sont autres que les futurs problèmes de la vie qu'elle s'apprête à affronter. La chenille serait peut-être l'image la drogue ? Le lapin en retard le sens des résponsabilités et le stress de l'emploie ? Ou encore le chat du Cheshire serait une sorte conscience toute trouvée ?  M'enfin tout ça n'est que MA vision de ce livre et cela n'engage que moi. ^^

Vous l'aurez compris l'univers d'Alice est devenu presque "mythologique" on peu l'interpréter à sa manière. Mais maintenant toute la question est de savoir de quelle manière Tim Burton va dépeindre sa nouvelle oeuvre. Au vu des images cela reste assez classique avec beaucoup de ressemblance au dessin-animé de Disney ce qui n'est guère étonnant, même si on sent quand même bien la patte "burtonienne". Je dirais qu'il faut voir ce qu'il va nous pondre ^^

Je pense que le film sera une sorte de "nouveau" Burton, quelque chose de différent de ce qu'on à l'habitude de voir. Un truc très spectaculaire au niveau des effets spéciaux, des décors, des personnages.
Quelque chose à voir au cinéma donc, mais je vous tiendrais au courant sur le film quand j'irais le voir ;-).

PS : je ne met pas de trailer du film car je trouve qu'ils spoil un peu trop...

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Caliope 14/03/2010 13:28


Salut, il y a quelques temps j'ai découvert une réadaptation de Alice aux Pays des Merveilles, il s'agit des Guerres du miroir par Franck Beddor. A ma connaissance il y a deux tomes. J'ai lu le
premier, il m'a beaucoup plu.

Résumé : A l'âge de sept ans, Alyss sait déjà qu'elle sera reine du Pays des Merveilles. Mais le conte de fées vole en éclats, comme un miroir qui se brise. Sa démoniaque tante Redd déclenche une
guerre sans merci pour prendre le pouvoir, et Alyss assiste, impuissante, à la mort de ses parents. Elle n'a plus d'autre choix que de trouver refuge dans notre monde, en Angleterre, et d'oublier
le sien. Adoptée par une riche famille, Alyss deviendra Alice, une sage jeune fille promise à un prince. Puis, un jour, un inconnu vient la chercher en la suppliant de revenir. Découvrant son pays
dans un triste état, elle se lance à la conquête du trône, avec l'aide du chapelier Hatter, du précepteur Bibwit Harte, de la Tour blanche et de Dodge, son ami d'enfance assoiffé de
vengeance...

Sinon, j'attends impatiemment la sortie de ce nouveau Tim Burton. Moi aussi je l'adore, son univers, les acteurs qu'il emploie...


Sombre Plume 14/03/2010 13:43


Ben il faudrait que je me penche sur ces livres merci beaucoup ! Ca a l'air sympathique :)


Graphtoyz 04/03/2010 16:57


Très bon article ! J'espere que Burton sera imposé son style coloré et parfois très sombre comme il sait si bien le faire..!


Sombre Plume 04/03/2010 21:18


Ben apparement oui ^^ Mais j'aurais éspéré plus d'audace dans cette énième adaptation ^^
Mais bon disney est derrière ^^


Zalla 03/03/2010 22:01


Je viens de lire que, le jour de la sortie en salle, dans certains bars à Londres, des soirées à thèmes seront organisés où les verres seront remplacés par des tasses à thè vintage!!


Sombre Plume 04/03/2010 12:48


Si seulement on habitai londres.... *dégou thé*


Niconardo 01/03/2010 14:29


Alice a aussi inspiré la musique. Avec, par exemple, la chanson psyché de Jefferson Airplane: "White rabbit"!


Sombre Plume 01/03/2010 14:57


Merci pour l'info j'essaierais de me chopé ceci ^^


NeoJin 01/03/2010 11:21


Ouaip je l'ai aussi dans mon édition, à la suite d'Alice ^^
Pour l'instant je m'amuse a relire certains passages mythique du bouquin^^


Sombre Plume 01/03/2010 14:56


Ouaip ^^ C'est vraiment quelque chose qui reste toujours aussi "frais" (comme on dit) avec le temps