La Belle Prise !

Publié le par Sombre Plume

Bon je vais continué dans la lignée de mes articles "joyeux" vu que c'est un peu l'état d'esprit que j'ai depuis quelques mois...(C'est de l'ironie abruti).

Alors pour un article comme celui-ci, par où commencé ? Quand ça fait des semaines que votre cerveau mouline sans s'arrêté et même quand tu prends des médicaments pour qu'il ne le fasse plus. On va dire que c'est difficile de tout résumé, donc je vais essayer d'être clair sans en étalé une tartine énorme.

On est tous allé voir un film avec cette idée en tête "Punaise il va être trop bien !" et quand vous ressortez de la séance de 1h voir 2h voir même 3h vous avez cette idée en tête "Et j'ai payé pour cette merde ?!".

Oui on appelle cela une déception. Vous placez votre espoir, confiance, croyance, voir cœur dans quelque chose qui n'en valait absolument pas la peine...

Figurez-vous que après y avoir longtemps réfléchi (des nuits entières), je ne peu m'empêcher de pensé que j'ai été victime du plus gros film décevant qui n'est jamais existé...

Le film à duré presque 4 ans de ma vie et à la fin ont à un gout amer dans la bouche, on a mal au cul et on totalement dégouté. Bref la plus grosse déception de toute ma vie. Au début on pense à réagir avec toute sa haine, mais comme on n'est pas comme ça on ne le fait pas. Puis on réalise que ça n'en vaut même pas la peine. Par la suite on essai de comprendre, mais quand on vous à bien arnaqué vous ne croyez certainement pas qu'on va vous l'avouez à la fin non ? Surtout que l'arnaqueur ne sait même pas lui-même pourquoi...

Alors on culpabilise (et d'ailleurs l'arnaque est même faite pour !) on se dit, "merde mais qu'est ce que j'ai fait ?".
Non la réalité est tout autre, quand vous êtes victime dans ce genre d'affaires, ce n'est pas vous le coupable, vous qui avez tout fait pour que ça n'arrive pas, vous qui avez tout donné, vous qui avez tenu vos promesses, vous qui avez confiance...

Non le coupable c'est le menteur, le dissimulateur, le lâche, le traitre, celui qui vous enfonce le coup de poignard dans le dos quand vous êtes déjà à terre. Bref le coupable c'est celui qui le cherchais et/ou qui ne l'évitait pas.

Mais ce qu'il y a c'est que cette chose ne s'applique pas seulement à mon cas malheureusement...

Oui c'est bel est bien réel, enfin pour les personnes qui possède encore un cœur je dirais, pour les personnes avec des valeurs, une étique et avec une bonne conscience. C'est réel pour ceux qui donnent leur cœur, pour ceux qui sont honnête et droits et qui ne pense pas uniquement à eux-mêmes. Oui se faire niqué la gueule (désoler mais cette image me plait assez) par un ami, un amour ou tout simplement par quelqu'un fait parti du quotidien des gens "trop gentils".

Pour les "trop bon, trop con", pour les gros pigeons en gros. Ceux qui sont naïfs, qui accordent leur confiance, leur gentillesse, leur générosité, leur aide, leur écoute, leur compréhension, bref, ceux qui sont capable de tout donné.

Je compare toujours cela à une belle arnaque en fait, l'arnaqueur baise l'arnaqué, et empoche tout les bénéfices en foutant l'arnaqué dans la merde. Cela s'applique totalement du coté des sentiments.

Après m'être fait avoir par des amis, par des filles au tout début de mes premières relations amoureuses.
Après m'être fait tromper plusieurs fois en beauté par une personne dont je ne citerais pas le nom.
(pas besoin tout le monde sais de qui je parle...).
Après les mensonges et les fausses promesses...
Après les belles paroles et les belles excuses, après toutes ces illusions.

Que croyez vous qu'il me reste d'espoir en les gens de ce monde ? Je n'écrirais pas ces lignes si je n'avais plus d'espoir en l'humanité (je serais bien trop occupé à en finir), mais est-ce que j'ai besoin de précisé que cet espoir est tellement mince qu'il est capable de passé l'entrebâillement des portes les plus fermées ?

J'ai passé des années de ma vie à tout faire pour une personne qui finalement à profité de quelques mois pour se trouvé quelqu'un dans mon dos et me dire "merde". J'ai passé des années de ma vie à tout faire pour la rendre heureuse, de l'aidé, de la comprendre, de l'écouté, d'être là quand elle en avait besoin, d'être disponible à ses caprices les plus enfantins, de lui pardonné jusqu'au bout... De subir son égoïsme sans limite et d'enduré des choses uniquement pour elle en pensant naïvement qu'un jour cela changerait.

Vous savez ce que cela apporte de se dévoué ainsi ?
Un coup de pied au cul !

Oui un énorme coup de pied au cul qui te rappel que tu n'étais vraiment rien du tout et ceci malgré tout ce que tu as fait....Tu finis par n'être plus rien pour une personne qui te disait que tu étais TOUT pour elle... en l'espace d'un claquement de doigt.

Après vous me direz "Oui mais tout le monde n'est pas comme cela, il y a des gens biens".
J'aimerais bien, mais comment les identifié dorénavant ?
Comment savoir quelles sont les personnes supposé être "bien" et celles qui ne le sont pas ? Je vous le demande !

Il faut essayé ? Et si on se trompe on se prend nouveau une bonne gifle dans la gueule ?

Une main, c'est de trop pour compter les gens réellement biens, les amis qui nous entourent... Ils se comptent par 1-2 tout au plus. Le reste ce sont des connaissances des gens sympathiques mais qui ne vous accordent aucun intérêt, sauf s'ils ont besoin d'un service ou autres.

Je fais malheureusement partie de cette race qui s'éteint, de gens qui pensent avec leur cœur, qui pensent à autre chose qu'à leur porte monnaie ou au profit. Je fais parti de ces gens qui ont des valeurs morales, du respect, une conscience et du savoir vivre. Je fais parti de ces gens qui ne piétine pas les autres pour allé mieux, qui ne ment pas, qui ne dissimule pas, qui aide ses amis et qui arrive à se regarder dans une glace.

Cela peut vous parraître bizar mais je ne crois pas en dieu ou en une de ces conneries de religion, parmi les gens les plus mauvais que j'ai rencontré il y en avait qui y croyait...c'est assez paradoxal quand on y pense.

Je fais parti de ces gens rares qui souffrent à cause de tous les autres.
Si un jour je me mets à devenir aussi cruel, stupide et égoïste que ces gens ce sera simplement par vengeance, car je ne compte plus me laissé faire.

J'ai été atteint d'une maladie assez grave, j'ai vu et j'ai subit des choses assez grave dans ma vie malgré mon jeune âge et ce n'es pas prêt de s'arrêté. Je sais que je ne suis pas à plaindre, j'ai vu des gens dans des hôpitaux qui allaient mourir mais qui avaient le sourire. J'ai moi-même perdu des gens que j'appréciais...
Je sais un peu ce qu'il se passe dans le monde et je sais que, ma vie, beaucoup aimerait l'avoir...

Je suis encore debout mais je suis usé par tout cela...
Je compte mes amis sur la moitié d'une main et j'ai bien peur que je ne crois plus du tout à ce qu'on appelle "l'amour". De nos jours cette chose n'existe encore que pour les gens comme moi qui espèrent que trop malheureusement pour eux.

L'amour, une sorte de mirage dans le désert aride de notre société...
La folie de notre monde pourri jusqu'à la moelle n'a de limite que dans l'imagination débordante de l'espèce humaine.

Ce qu'il me reste de coeur commence tout doucement à disparaître...
Remarque l'humanité fait de même...

Publié dans Blah blah

Commenter cet article

_Line (enfin Pauline quoi ^^) 01/11/2008 23:27

Mmm....après avoir lu ça je me suis di: que rajouter après "ça"? c'est comme si tu avais tout dit. La boucle est bouclée. The end.
Et puis, quand tu as parlé de l'arnaqueur et de l'arnaqué, là je me suis sentie concernée, dans une autre mesure. Ca m'a rappeller des trucs, enfin un truc, une histoire, mon histoire...

Ca n'a pas durer 4ans ce n'était pas une histoire d'amour. Et je n'ai sûrement pas autant souffert que toi.
Mais bon, c'était quand même 2ans et demi d'amitié partis en fumée du jour au lendemain. Ca compte.
Ca fait mal quand ta "meilleure" amie, celle avec qui tu passais ta journée , celle avec qui tu avais l'impression de compter pour au moins une personne dans ce lycée, celle pour qui tu sacrifiais ton envie d'aller parler aux autres etc etc, ne t'adresse plus la parole du jour au lendemain, à la rentrée des vacances de noël (joli cadeau n'est ce pas? le hasard fait parfois, non souvent mal les choses). Aucune explication, rien. Super u_u". Jai dû les chercher moi-même les explications, presque les réclamer. Tout ça pour quoi? Pour que cette même fille te dise "je te supportais plus". Charmant.
Là je peux te dire que je l'ai senti passé le fameux "coup de pied au cul" (moui très féminin je sais...).
Et là, tu te sens seule,parceque t'avais sacrifié tout pour "elle" en quelque sorte...L'impression de n'être qu'une ombre pour les autres.
Personne te parle, tout le monde s'en fout que tu t'es fait lâché comme une pauvre...merde jcrois que c'est le mot ^^.

Et puis parfois, tu rencontres des gens qui te redonne le sourire, qui te font remonter à la surface, te font croire à l'amitié...jusqu'à la prochaine fois (?)

Enfin...
Je crois que je vais arrêter de raconter ma life, après tout c'est pas franchement l'endroit pour ^^
mais bon fallait que ça sorte, ton article a remué quelques souvenirs...

Mes excuses pour ce roman...
Et félicitations si tu as tout lu =) pasque je penses bien que ce que tu vis toi est déjà assez suffisant...et nullement comparable ^^

Sur ce, bonne nuit ^^

Sombre Plume 02/11/2008 03:43


Je suis touché par ta réponse Pauline, ça montre bien que c'est quelque chose, qui de nos jours arrive tout le temps...
L'amitié, l'amour, la famille... De nos jours on ne sais vraiment plus à qui se fier et c'est bien triste de devoir se mettre des "sécurités" à cause de ça. Bientot plus personne aura envie d'avoir
des amis ou d'être avec quelqu'un tellement on aura peur de se faire avoir...

Je sais ce que tu ressens pour ton amie n'empêche, j'ai aussi perdu pas mal d'amis de cette manière (et oui je l'ai dit que je me fais avoir de partout ...). Donc si une fois tu veux en parler à
quelqu'un tu as mon msn ^^

Tu sais on peu peut-être pas trop comparé des experiences, mais une chose est sûr, on peu comprendre la souffrance de l'autre... Et même si je le vis mal, c'est pas pour ça que je ne peu pas
écouter les autres personnes. D'ailleur c'est bien le contraire...

Une chose est sûr c'est en rencontrant des personnes comme toi ces derniers temps que je vis mieu. Car je pense que il reste encore un espoir de trouver des gens biens comme toi.
Je remarque que le monde est pas si pourri que je le pense ces derniers temps.

Mais elles sont bien rares les personnes comme ça de nos jours...

On met un chien vraiment très gentil dans une cage et on le maltraite pendant très longtemps.
Un jour on le libère de la cage... Nul besoin de préciser ce que ce chien qui était adorable est devenu et ce qu'il peu enduré.

Un homme lui, par contre, connait le sentiment de vengeance et arrive à faire preuve de dicernement.Il ne ferra donc de mal que à ceux qui lui en avait fait et qui lui en feront à nouveau.

Cela fait que quelques mois que je suis sorti de ma cage, et je pense être beaucoups plus malin que un chien qui utilise seulement la violence...